Mots-clés

, , , , , , , ,

Reiko Momochi - Daisy - Lycéennes à FukushimaLes premières phrases

«  Un an et demi après la triple catastrophe qui a touché le Japon en mars 2011, à la télévision, peu d’émissions parlaient encore des zones sinistrées. C’est à cette époque que je suis tombée sur le roman « Pierrot », et que j’ai eu l’idée de recueillir les témoignages de nombreux étudiants, de leurs parents et enseignants.

Ils m’ont raconté ce qui s’était passé ce jour-là.

Ils m’ont dit dans quel état d’esprit ils vivaient depuis…

Toutes ces choses à ne jamais oublier. »

Circonstances de lecture

Ma troisième lecture de manga.

Impressions

« Daisy » de Reiko Momochi est un manga poignant, autour de l’après Fukushima. Comment vivre après ça ? Faut-il fuir ou rester ? Comment faire face ? Comment construire sa vie et avoir espoir en l’avenir ? Autant de questions posées par Reiko Momochi alors que les médias ont depuis longtemps perdu tout intérêt pour cette région du monde… et que les problèmes sont toujours là… indélébiles.

Si vous voulez savoir ce qui se passe aujourd’hui encore dans la région de Fukushima, lisez donc ce manga. Et faites le lire aux ados !

Un passage parmi d’autres

 – Arrête, arrête avec tes jolies phrases…

– Laisse-moi t’aider, papa !

– Pourquoi te compliquer la vie inutilement ?

– C’est toi qui disais toujours qu’on n’a rien sans effort.

– Oui, mais faire des efforts ne suffit pas à garantir le bonheur ! Qui sait ce qui nous attend, demain ? Le monde d’aujourd’hui est comme ça, incertain. Alors fais ce qui te plaît vraiment… Vis ta vie !

Reiko Momochi – Daisy, Lycéennes à Fukushima –  2014 (Akata)

Publicités