Mots-clés

, , , , , , , , ,

Les premières phrases

«  Nous étions couchés dans les herbes folles qui poussent sur la colline du verger et, de là, nous voyions tout. L’air était pesant, presque immobile, rempli du bourdon estival des insectes. Autour, il y avait le parfum mêlé des graminées et l’odeur douceâtre des pommes qui mûrissent. Suspendus aux branches chargées de fruits, des charmes d’osselets gravés tintaient mélodieusement pour éloigner les oiseaux et la grêle. Face à nous se dressaient Corne-Colline et les murailles sombres de la cité de Corne-Brune, grassement engoncées dans la poussière que soulevaient les charrettes de la route des quais. Enfin, au bout du chemin sale que nous surplombions, derrière le petit port fluvial, la Brune coulait paresseusement. A mes côtés, Cardou croquait à pleines dents dans une pomme encore trop verte, tandis que Merle jouait un air badin sur son pipeau. Et Brindille, dont nous étions tous les trois amoureux, Brindille souriait. Nous avions le ventre plein.

Je devais avoir un peu moins de huit ans. C’est mon premier véritable souvenir.  »

Circonstances de lecture

Attirée par cette superbe couverture.

Impressions

Voici un nouveau cycle de fantasy à suivre ! Avec « L’enfant de poussière », Patrick K. Dewdney signe son premier roman de fantasy. Et ce premier tome (il y en aurait 7 au total) est une véritable réussite. On y suit Syffe, petit garçon de huit ans, orphelin aux origines mystérieuses, obligé de quitter un peu trop vite l’innocence de son enfance passée à la ferme. Amateurs de récits moyenâgeux, vous serez comblés. Ici, l’auteur nous plonge dans un monde médiéval riche, empli de clans, coutumes, luttes de classes et guerres cruelles. Racisme, intolérance, injustices sociales, croyances sont au cœur du récit. De Corne-Brune, ville plutôt paisible où Syffe a vécu ses premières années, au champs de bataille d’Aigue-Passe, en passant par la forêt où il vit son apprentissage martial avec le guerrier Uldrick, tous les lieux par lesquels passe notre petit héros sont magnifiquement décrits par Patrick K. Dewdney, tant et si bien que ce monde imaginé semble tout à fait plausible et réel. Ici, l’univers de la magie n’est que peu évoqué (peut-être le sera-il davantage dans le prochain tome ?). L’auteur préfère aux magiciens et aux dragons, les chevaux de guerre, le mystère de la nature, et le monde des songes, où Syffe côtoie malgré lui des forces surnaturelles. Les pages défilent à toute allure, et on a de la peine à quitter « L’enfant de poussière ». Preuve que l’on tient là une nouvelle pépite.

Un passage parmi d’autres

 Durant cette période de fin d’année, les rêves allaient et venaient, leur intensité croissant à tel point qu’il me fallait parfois un temps d’ajustement au réveil pour faire sens de la réalité. J’avais l’impression de plus en plus tenace de mener deux vies distinctes. Je passais le jour dans un corps, à déneiger les allées du domaine Misolle où à assister Nahir à l’infirmerie, et mes mains se couvraient de gerçures, des tâches du fumier et des teintures médicinales. Lorsque arrivait la nuit, je quittais mon enveloppe, cals et usure se dissolvaient dans un tourbillon d’étrangeté au sein duquel le monde concret n’avait pas de prise, et guère davantage de sens. Une présence extérieure à tout ce que je pouvais envisager m’enserrait de sa démesure et érigeait dans mon esprit son univers fragmenté. Cela m’emportait, cela me possédait parfois pour me laisser ensuite, pantelant, secoué par les chuintements étrangers et l’ondulation d’une chose mouvante qui ressemblait autant à l’ombre qu’à la lumière.

J’avais fini par me faire à l’idée que j’étais seul face à ce phénomène, seul et incompris, et pour cette raison j’avais cessé d’essayer d’en faire sens.

Patrick K. Dewdney – L’enfant de poussière – mai 2018 (Au Diable Vauvert)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités